Green Sonaca prend son envol

Article publié le 3 avril 2019 dans Entreprise, News

Fin février a eu lieu la réception provisoire du Green Sonaca. Entièrement conçu et géré par nos équipes techniques, ce bâtiment offre 5.000 m² de bureaux à la Direction et au Bureau d’Etudes de la Sonaca qui investit progressivement les lieux et s’est engagée à louer l’infrastructure à long terme à IGRETEC qui en est le propriétaire.

Ce bâtiment durable l’est pour deux raisons. Outre ses performances énergétiques, il s’agit du premier bâtiment conçu par IGRETEC incluant dans son marché de travaux des clauses anti-dumpunig social développé par le Comité de Développement Stratégique de Charleroi Métropole.

Anti-dumping

Toutes les clauses « anti-dumping social » mises au point dans le cadre du Comité de Développement Stratégique de Charleroi Métropole ont été testées sur ce marché, ayant pour objet la construction d’un bâtiment administratif (rez+5 étages) abritant des bureaux, la réalisation des voiries d’accès, parking et bon aménagement paysager ainsi que la mise en service de la construction.

  1. La lutte contre le recours à la main d’œuvre détachée frauduleusement par la réclamation du document LIMOSA-1.
  2. La vérification du respect de la règlementation belge pour les travailleurs détachés régulièrement. En effet, Le détachement régulier est déjà source de concurrence «légale» déloyale. Le maintien de l’assujettissement de l’entreprise et des travailleurs en détachement aux régimes de sécurité sociale du pays d’origine entraîne de fortes disparités de coûts salariaux sur un même marché national (pour les entreprises originaires des pays où les charges sociales sont faibles : différence de coûts de l’ordre de 20 à 30% au détriment des entreprises belges).

Dans ce cadre, notre action visait à contribuer :

  • A limiter l’impact sur chantier des ouvriers détachés.
  • Au respect du paiement du salaire minimum aux ouvriers occupés sur chantier.
  • Au respect du temps de travail édicté par les Commissions paritaires.
  • Au respect des conditions d’hébergement des travailleurs détachés de leur pays vers la Belgique conformément au point 15 de l’Annexe III de l’A.R. du 25 janvier 2001 et à défaut au paiement de l’indemnité de logement et de nourriture conformément à l’article 31 de la CCT du 13 octobre 2011.
  • A assurer que les soumissionnaires, dans le cadre du marché auquel ils répondent, ne mettent pas leur personnel en chômage temporaire pour privilégier une sous-traitance à bas prix.

architecture

La construction d’un nouveau bâtiment de bureaux à destination de la direction et du bureau d’études SONACA s’inscrit dans une démarche globale au niveau de SONACA, visant à rationaliser l’espace en rassemblant en un seul endroit l’ensemble des prestataires du bureau d’études ainsi que les membres de la direction. Le projet vise également à réduire l’impact des consommations énergétiques en construisant un bâtiment répondant aux normes actuelles en vigueur ainsi que de permettre dans un second temps la réhabilitation des locaux actuels devenus obsolètes.

L’implantation de la construction ainsi que sa conception tiennent compte avant tout  de l’orientation afin que les bureaux bénéficient d’un apport constant de lumière naturelle tout au long de la journée.

La largeur du bâtiment et la dimension des ouvertures permettent pour les bureaux paysagers d’obtenir une lumière traversante. Des pare-soleils en aluminium ont été placés sur la façade sud/sud-ouest afin d’éviter la surchauffe. 

Au niveau du design architectural, l’accent a été mis sur l’activité de l’industrie gosselienne avec, notamment, l’utilisation d’un bardage zinc, entièrement recyclable après utilisation, en tôle légèrement ondulée ou encore l’utilisation de rivets qui évoquent les anciens fuselages d’avions. De plus, la structure de façade en forme de bord d’attaque d’aile, qui outre son rôle de pare-soleil, rappelle l’un des produits phares de la Sonaca.

Au niveau énergétique, Green Sonaca est doté, entre autres, d’une isolation performante (K34), de pompes à chaleur réversibles avec récupération d’énergie, de centrales de traitement d’air à récupérateur à roue haut rendement, d’un éclairage full Led avec système de détection de présence et degré de luminosité, de récupération d’eau de pluie ou encore d’une gestion technique centralisée pour monitoring et optimisation des systèmes.

Situation du bien

Gosselies

Destination du bien & superficie

Bureaux – 5.000 m²

Exécution des travaux

600 jours calendriers

Montant des travaux HTVA

7.966.486,12 €

Nature de la mission

Bureau d’Etudes – Architecture, stabilité, techniques spéciales, Maîtrise d’ouvrage déléguée, Surveillance et antidumping

Maitre de l’ouvrage

IGRETEC

Entrepreneur

SM2 BEMAT LIXON

reportage télésambre

Galerie photos

Articles associés :